Carnet de ville pour amoureuses du grand air – BKIND
US flat rate 4,75$ & FREE shipping for orders over 40$ - Canada flat rate 7$ & FREE shipping for orders over 100$

Carnet de ville pour amoureuses du grand air

Posted by on

Je reviens tout juste d’une fin de semaine en campagne! Avec une amie, je me suis enfouie dans une petite auberge nichée au creux d’un bois, à 10 km des villes environnantes. C’était le paradis des randonnées pédestres! On trouvait des sentiers pour explorer les monts et collines des alentours un peu partout.
Chaque fois que je pars ne serait-ce qu’une journée loin de mon 4 ½ de Montréal, je me demande pourquoi j’ai choisi la ville. Je me mets à rêver de faire plus de plein air ou même d’acheter un terrain à défricher au fin fond d’un rang. J’imagine tout ce que je pourrais faire avec un grand terrain, avec la nature au pied de ma porte. Et je reviens à mes premières aspirations… être propriétaire d’un bed and breakfast.
Pour m’aider à revenir les deux pieds sur terre, et à apprécier mon chez-moi, je me rappelle tout ce que j’aime de la ville. Alors pour celles qui, comme moi, rêvent de nature dans le chaos du quotidien, voici cinq avantages de vivre en ville.
  1. Proximité services et commerces : j’adore trouver à distance de (courte) marche une librairie, cinq restaurants, trois épiceries (une grande chaîne et deux petits marchés), trois boulangeries, un centre de loisirs, deux studios de yoga, une bibliothèque et un nombre incalculable de parcs. Et si je marche 15 minutes? Multipliez par deux ou trois encore!
  2. Transport actif : je viens de la banlieue, et j’ai une auto depuis que j’ai 17 ans. Même si je ne m’imagine pas vivre sans voiture (mes parents ne sont pas en vile!), je la sors rarement la semaine, parce que j’ai accès à l’autobus, au métro, à mes petits pieds, et surtout, à mon vélo. C’est tellement agréable d’arriver au travail débordante d’énergie après 30 minutes de vélo!
  3. Événements de tout genre : quoi de mieux que de profiter d’activités gratuites ou de concerts géniaux? Parce qu’il y a toujours quelque chose à faire en ville! Et avec le 375eanniversaire de Montréal, on a été encore plus gâtés en 2017. Bien sûr, on doit faire quelques deuils, parce que c’est difficile de tout voir tout le temps. Mais au moins, on a le choix, et on ne s’ennuie jamais.
  4. Diversité : petite Italie, quartier portugais, quartiers chinois (mon copain me jure qu’il y en a deux à Montréal!)… on n’est pas seul au monde, et Montréal témoigne de cette diversité. Avoir accès à des cultures différentes en traversant la rue, c’est une richesse.
  5. Possibilité de s’évader : finalement, oui la ville pour toutes ces raisons, mais d’ici, on a aussi accès à des autoroutes, à des pistes cyclables ou à des autobus pour s’évader le temps d’une soirée ou d’un week-end. Alors, pourquoi s’en priver?

Pénélope P.

← Older Post Newer Post →



Leave a comment