♡ Canada & U.S. flat rate shipping 7$ AND FREE shipping on orders over 100$ before taxes ♡

Lancer sa compagnie.

Posted by on


Il est toujours difficile d’écrire un article très personnel, en tout cas, ce l’est pour moi. Je me dis que ce que je vis ne sera sûrement pas assez pertinent pour les autres, mais comme pour beaucoup de choses, Marilyne m’a encouragée à le faire!

On a tous dans notre entourage plus ou moins proche une personne qui nous inspire, un modèle.

Si tu as déjà lu un de mes billets, tu sais que je viens de France. J’habite ici depuis quatre ans maintenant. Je suis tombée en amour avec Montréal lors de vacances. Il y a quelque chose de spécial, une énergie particulière qui pousse les Montréalais à se dépasser, à oser.

Certaines rencontres peuvent être décisives dans la vie.

J’ai eu la chance de croiser sur mon chemin quatre super femmes qui sans le savoir ont joué un rôle important dans ma vie. Il y a évidemment Marilyne Bouchard, créatrice de BKIND, Camille Cole, d’Animalove , Sara-Maude Ravenelle, qui est notamment cofondatrice de Veganes Magazine contreculturel, et enfin Ismérie Anglade, de L’atelier du coin de la rue.

Toutes ces femmes sont pour moi des modèles, parce que ce sont des battantes qui travaillent très fort et méritent leur succès!

Et si je les qualifie de modèles, c’est parce que je me lance moi aussi en affaires. J’ai décidé de créer ma compagnie, et c’est vraiment une aventure très stressante surtout pour quelqu’un comme moi qui a peu confiance en soi.

Se lancer dans l’entrepreneuriat, c’est un peu comme faire un tour de montagnes russes chaque jour : c’est sauter de joie un moment, et l’instant d’après tomber dans le doute et l’angoisse.

On voit tous des compagnies comme BKIND ou Animalove, par exemple, ou encore des blogueuses comme Josiane et Carolane Stratis de Ton petit look ou les filles du blogue Les petites manies, et il est difficile de se rendre compte du travail et surtout du nombre d’heures de travail que cela représente.

Je suis loin d’être experte, mais si j’avais quelques conseils à donner à une personne qui voudrait se lancer dans cette aventure, c’est bien sûr de foncer  ! Parlez-en au plus grand nombre, parce que bien souvent, les questions des autres vont vous aider à y voir plus clair dans votre projet et à avancer. Mon dernier conseil serait de vous entourer d’autres entrepreneurs. Même si vous avez une famille, une blonde ou un chum, des amis, des collègues en or, personne ne pourra vous comprendre et vous aider aussi bien que quelqu’un qui a déjà vécu la même chose. J’en profite pour remercier encore Camille et Marilyne de leur soutien ;)!

Pour finir, ce n’était pas le but premier de cet article, mais si jamais j’ai piqué votre curiosité, mon projet s’appelle Bestiole Box.

 

Ce sont des boîtes d’activités créatives pour les enfants. Elles sortiront tous les mois et auront un thème différent chaque fois. La première aura pour théme l’écologie. On y trouvera notamment un sac à collation de La p’tite trousse à personnaliser et un jeu de l’oie pour apprendre aux enfants à avoir de bonnes habitudes, comme manger des produits de saison, éteindre la lumière quand on quitte une pièce, recycler…
Si vous voulez en savoir plus et suivre mes aventures, c’est ici et bientôt sur mon site internet :
Par Camille Pinto

← Older Post Newer Post →



Leave a comment